vendredi 18 juillet 2014

Un avion de Malaysia Airlines détruit par un missile en Ukraine

Quelqu'un a dit ceci : "Le scénario le plus logique est qu'une erreur venant des séparatistes serait à l'origine de cette catastrophe. En effet, les séparatistes n'ayant pas d'avion militaires, les forces ukrainiennes n'ont pas besoin d'utiliser des missiles air-sol".

De plus, les séparatistes sont fiers d'avoir abattu 2 avions militaires ukrainiens, dont un, lundi, à environ la même heure et au même endroit que ce drame tragique.

Le "BUK" a une portée de 42 kilomètres et pouvant atteindre une altitude de 25 kilomètres. L'endroit où l'avion a été détruit est à bien plus que 42 kilomètres de la frontière russe. Il faut donc bien admettre qu'il y a une très forte présomption que ce scénario soit la vérité.

Mais, dites-moi, pouvez-vous acheter un lance-missile sol-air aussi sophistiqué que le "BUK" en faisant vos courses au supermarché ? Je ne pense pas, en tous les cas je n'en ai jamais vu en vente.

Aussi, en regardant cette vidéo :



nous comprenons très bien d'où provient cette arme et, surtout, qu'il faut des personnes formées à l'utilisation de celle-ci. Est-ce l'habitant lambda de Lugansk ou de Donetsk qui sait utiliser ceci ? Je ne pense pas non plus, seule, à mon avis des militaires spécialement formés peuvent le faire.

Je ne sais donc pas si c'est "la preuve irréfutable" que Poutine et son gouvernement soutiennent les séparatistes de l'est de l'Ukraine, mais avouons qu'il y a de très forte suspicions quand même.

Enfin, comment ces armes entrent-elles en Ukraine ? Je me vois mal passé la frontière russo-ukrainienne avec un simple pistolet, alors comment faire avec ça ? Il y a forcément un accord des militaires et des gardes-frontière russes, qui, eux-mêmes, ont l'appui et le feu vert du Kremlin, dirigé par Poutine.