jeudi 26 juin 2014

Analyse de la crise en ukraine

Bonjour à tous,

De mon point de vue, le problème est là: "Pour la Russie, il est impératif de maintenir des liens économiques et commerciaux privilégiés avec l'Ukraine orientale et de prévenir l'Ukraine, qui maintient en grande partie un régime de libre-échange avec la Russie à devenir un point de l'entrée des produits européens sur le marché russe ".

C'est pourquoi la Russie veut protéger ses intérêts en Ukraine et
non pas les citoyens russes. C'était la même chose en la Crimée, la Russie ne paie plus le loyer de la base navale de Sébastopol et aussi pour mettre main basse sur la base aérienne militaire de Crimée qui est la seule à accepter des avions gros porteurs.

Mais pas seulement cela, c'est aussi un moyen de développer le gazoduc par la mer Noire qui alimentera l'Europe en gaz sans passer par l'Ukraine, y compris une société bulgare devait construire une partie du célèbre gazoduc, et tout le monde sait que la Bulgarie a des côtes sur la mer Noire.

L'autre problème était l
'accord signé le 21 Février. Cet accord n'a pas été respecté comme il aurait dû et la plus grande erreur du gouvernement de transition a été d'abolir la langue russe. Mais pourquoi? Je vous donne un exemple: dans la moitié des États-Unis le citoyen américain parler espagnol, la moitié parle anglais, mais tout fonctionne parfaitement. Donc, si les gens veulent parler russe, laissez-les en paix avec ça.

Maintenant, le problème majeur dans l'état actuel de cette «crise» est que
des combattants viennent d'Ouzbékistan, de Tchétchénie et d'ailleurs avec des armes russes. Comment franchissent-ils la frontière ? Avez-vous déjà essayé de traverser une frontière avec de l'équipement militaire et des armes ? Donc, je pense donc qu'il y a nécessairement des accords avec la Russie.

La solution est ici : une plus grande autonomie pour les régions
de l'est de l'Ukraine pourrait permettre de continuer à commercer librement avec la Russie comme avant et profiter des avantages de la suppression des barrières douanières avec l'Union Européenne. Ce ne peut être que bénéfique pour l'Ukraine. Les gens en Ukraine devraient ouvrir leurs yeux et profiter de cet avantage au lieu de combattre et de tuer des gens.

Il est également un point que je ne comprends pas : pourquoi, dans le Donbass, les gens o
nt été empêché de voter à l'élection présidentielle ? Je suis d'accord que les gens qui soutiennent les séparatistes ne votent pas ou votent contre, mais en aucun cas nous devons empêcher les autres d'exprimer leur opinion.

En outre, lors du fameux référendum pour la «République de Donetsk", les gens qui étaient contre ont été incapables de voter en raison de la présence d'hommes armés, sans doutes menacés aussi de représailles, pas de contrôle d'identité lors du vote, nous avons même vu des personnes mettre 4 bulletins de vote dans une urne ! Alors, comment puis-je dire que le référendum est légal ? Le référendum aurait dû être plus contrôlé afin de respecter l'opinion de tous les gens du Donbass. Il faudrait, pour bien faire, procéder une nouvelle fois à ce référendum. Le résultat pourrait d'ailleurs changer.

L'autre chose que j'ai remarqué est l
a suivante : il est apparu des dirigeants de ces régions auto-proclamés. C'est très bien, mais qui a voté pour eux ? Qui les a élu ? D'où viennent-ils ? Nous ne savons pas. À première vue, personne ne s'est posé cette question et personne n'a tenté d'y répondre.

A propos des réfugiés
qui partent masse du Donbass et Lugansk, ce n'est pas tout à fait exact. Il y en a certains qui vont en Russie, bien sûr, mais aussi beaucoup de gens qui quittent la région pour aller dans leur famille plus à l'ouest pour éviter les combats en cours dans l'Est.
Comment puis-je savoir, dites-vous? Ma fiancée est à Lugansk, elle est pleinement conscient
e de ce qui se passe là-bas et j'ai aussi beaucoup d'amis à Donetsk.

Je pense qu'il est grand temps que les «leaders» du pays,
des régions autonomes autoproclamées se réunissent autour d'une table et discutent, de trouvent des solutions acceptables pour tous et de mettent en œuvre ces solutions avant qu'il y ait d'autres morts parmi la population.